En observant les insectes dans la nature, on apprend beaucoup sur leur mode de vie: les insectes qualifiés de nuisibles sont mangés par d’autres insectes que l’on appelle auxiliaires. Les pollinisateurs qui butinent les fleurs sont indispensables à la reproduction de nombreuses plantes et plus généralement à la sauvegarde des espèces végétales. Les insectes xylophages (qui rongent le bois) mangent et transforment la matière végétale ou animale morte, et contribuent à la fertilité du sol. Leurs galeries permettent la pénétration de l’eau et de l’air, essentiels aux racines.

 

 

Pour favoriser la biodiversité du Grand Potager et attirer les insectes bénéfiques pour le jardin, un “hôtel à insectes” a été installé.

Orienté sud-est, cet abri facilite leur survie hivernale ou la ponte en été de plusieurs espèces à protéger. Il est construit avec du pin douglas, et est composé de plusieurs compartiments remplis d’éléments servant de refuge aux différents auxiliaires:

-De vielles écorces d’arbres, de la mousse et des feuilles mortes pour les coccinelles

-Une petite boite remplie de paille avec quelques ouvertures pour les chrysophes

-Une planchette d’envol pour les bourdons

-Du bois mort troué pour les mégachilles

-Des planchettes de bois sec pour les guêpes potières

-Des bûches percées de trous pour les osmies

-Un pot rempli d’herbes sèches pour les perce-oreilles

-Des briques creuses remplies de terre glaise pour les abeilles

-Une souche et des feuilles mortes pour les carabes

-Des fagots de tiges creuses pour les syrphes

-Un tas d’écorce pour les cloportes

-Des pierres plates, des tuiles, et des végétaux en tas pour les staphylins.

Les produits chimiques utilisés dans les jardins détruisent aussi les insectes auxiliaires ainsi que leurs habitats et mettent en péril la régulation naturelle formée par la chaine alimentaire.

Les rûches du Grand Potager
| |

Plusieurs ruches ont été installées sur le Grand Potager de Fontenille en lisière du bois, en collaboration avec un apiculteur local. Elles sont un atout pour la biodiversité et la pollinisation dans le jardin.