On appelle compost ou compostage, la transformation des déchets végétaux, en une terre très fertile qui améliore la structure et enrichit le terrain dans lequel il est enfoui.

Pour faire du compost, on récupère les déchets organiques de cuisine, mais aussi ceux du jardin, s’ils sont suffisamment petits. On peut également y mettre un peu de papier, carton, ou essuie-tout s’ils ne comportent pas de trace de colle ou d’encre.

En quelques mois, les différents éléments vont se décomposer par vieillissement naturel, fermentation et aussi par digestion par les petites bêtes du sol (vers de terre, mille-pattes, cloportes). Ces éléments se tassent, se réduisent et deviennent comme du terreau tout fin, avec une odeur caractéristique, qui sera utilisable pour augmenter la fertilité du sol et comme engrais pour les cultures.

On met dans le compost uniquement des déchets biodégradables:

  • Déchets de cuisine : épluchures de légumes, coquilles d’œufs, restes alimentaires…
  • Serviettes en papier et cartons sans encre ni colle
  • Thé, café, cendre en petite quantité
  • Coupes et tontes du jardin

On évite :

  • Les végétaux malades
  • Les branches trop grosses
  • Les grosses coquilles (huîtres, Saint Jacques…), sauf si elles sont broyées
  • Ce qui peut attirer les petits ou grands carnivores: déchets de poissons et viandes (os, arêtes…) sauf si les bacs sont fermés.

 

 

Téléchargez ici la fiche pédagogique du compost:

ou continuez la visite:

 

 

 

 

 

 

Présentation du compost
| |

La présentation du compost aux enfants en visite au Grand Potager du Domaine de Fontenille

Mise en place de l’aire de compostage
| |

Une aire de compostage de 20 mètres linéaires a été mise en place sur le Grand Potager, afin de valoriser les déchets verts, constituer des compartiments pour le stockage des éléments dans différents stades de maturation, et pour permettre leur … Lire la suite